Désignation des véhicules moteurs

La liste suivante explique la signification des séries des véhicules moteurs.

Locomotives à vapeur (schéma de 1902)

Locomotives à tender séparé

A                     vitesse maximale supérieur à 75 km/h
B                     vitesse maximale de 70-75 km/h
C                     vitesse maximale de 60-65 km/h
D                     vitesse maximale de 45-55 km/h

Locomotives-tender

Ea                   vitesse maximale supérieur à 75 km/h
Eb                   vitesse maximale de 70-75 km/h
Ec                   vitesse maximale de 60-65 km/h
Ed                   vitesse maximale de 45-55 km/h
E                     locomotives de manœuvres et lignes secondaires
F                     locomotives électriques
G                     locomotives à voie étroites et de tramways
H                     locomotives à crémaillères
HG                  locomotives à crémaillères et à adhérence

Locomotives électrique

Locomotives et automotrices

R                     véhicules moteurs aptes à circuler à une vitesse maximale supérieure à 110 km/h et à une vitesse élevée en courbe.
                        Pour les automotrices, la désignation est précédée de la lettre « R ».

Locomotives et tracteurs

A                     locomotives avec vitesse maximale supérieure à 80 km/h
B                     locomotives avec vitesse maximale de 70-80 km/h
C                     locomotives avec vitesse maximale de 60-65 km/h
D                     locomotives avec vitesse maximale de 45-65 km/h
E                     locomotives de manœuvres
G                     locomotives à voies étroites et à adhérence
H                     locomotives à crémaillères
HG                  locomotives à crémaillères et adhérence
T                     tracteurs

Automotrices et voitures-pilote

A                     automotrices, voitures-pilote de 1ère classe
B                     automotrices, voiture-pilote de 2ème classe
C                     automotrices, voitures-pilote de 3ème classe (supprimée en 1956)
D                     automotrices, voiture-pilote avec fourgon pour les bagages
BD                  automotrices, voitures-pilote de 2ème classe et fourgon pour les bagages
R                     automotrices rapides (voir définition ci-dessus)
Z                     automotrices, voiture-pilote avec fourgon pour la poste
DZ                  automotrices, voitures-pilote avec fourgon pour les bagages et fourgon pour la poste

Genre de traction (indice en lettre minuscule)

a                      véhicules moteurs à accumulateurs
e                      véhicules moteurs avec pantographe
em                   véhicules moteurs avec pantographe et traction thermique
h                      véhicule moteurs pour crémaillère (p.ex BDeh)
m                     véhicules moteur à traction thermique
t                      voitures-pilote (p. ex. Bt, BDt, DZt, etc.)

Nombre d’essieux

Le numérateur indique le nombre des essieux moteurs ou couplés, le dénominateur indique le nombre total des essieux (p. ex. 3/4).

Genre de construction

Indices I-IV  Ces indices déterminent le genre de construction entre véhicules de la même série.

Schéma de numérotation

Les séries et types de véhicules sont indiquées comme dans les exemples suivants:

  • C 4/5; Eb 3/5; G 3/3, pour les locomotives à vapeur
  • Ae 3/6 III; Be 4/7; Re 4/4 IV, pour les locomotives électrique
  • BDe 4/4; Ce 4/6; RAm; RBDe 4/4, pour les automotrices

Dès 1989, un nouveau schéma de numérotation est entré en vigueur pour les véhicules sortant d’usine comme pour les séries transformées ou rénovées. Le nouveaux numéros se composent:
-d’un premier groupe de trois chiffres déterminant la série
-d’un deuxième groupe de trois chiffres pour le numéro d’ordre dans la série
-d’un chiffre d’auto-contrôle suivant un tiret

Exemple : Ee 3/3 IV 16558 = Ee 934 558-8; Re 4/4 VI = Re 460 019-3; RBDe 4/4 2131 = RBDe 560 131-5