Epoques ferroviaires


Au fil du temps, les années sont divisées par catégories alors nommées « époques » et représentés en chiffres romain. Celles-ci se distinguent principalement par les évolutions techniques. Elles sont réparties selon les critères suivants :

  • Type de construction des véhicules ferroviaires
  • Les livrées et inscriptions des véhicules ferroviaires
  • Les infrastructures ferroviaires

Dans certains pays, en France notamment, les époques sont également subdivisées par plusieurs tranches appelées « périodes » et représentées par des lettres minuscules jointes directement à l’époque (p.ex. IVb). Ceci est dû à de minimes modifications sur les composants de la liste précitée mais qui implique une séparation supplémentaire durant ce laps de temps.

Sur le continent européen la limite de ces époques et périodes différent d’un pays à l’autre, c’est pourquoi il est impossible de fixer une limite uniforme à chaque état.

La liste suivante ne reprend que les époques helvétiques.

Ep. I      1847 – 1920     Constitution du réseau, développement de la traction à vapeur et
                                                  prémices de la traction électrique.

Ep. II     1920 – 1945      Age d’or de la traction à vapeur, début de l’électrification du réseau,
                                                  double traction vapeur/électrique.

Ep. III   1945 – 1970      Fin de l’électrification, arrivée de la traction diesel, mise en service
                                                   de locomotives et automotrices à haute performance.

Ep. IV   1970 – 1990     Compositions avec matériel unifié, introduction du marquage UIC,
                                                  mise en service d’une nouvelle ligne de contact.

Ep. V     1990 – 2005     Projet « Rail 2000 », renouvellement du matériel roulant, apparition de
                                                  matériels étrangers à grande vitesse, introduction des trains auto-
                                                  moteurs, grands chantiers d’infrastructures (NLFA, tunnels).

Ep. VI dès 2005              Introduction de la grande vitesse (NBS) et signalisation en cabine
                                                  (ETCS), renouvellement du matériel roulant, grands chantiers d’infra-
                                                  structures (NLFA, tunnels), modernisations et développements de
                                                  points de dessertes marchandises.